Evolution du cinéma en Iran à l’ère de la révolution islamique

Avec plus de 300 récompenses internationales dans les 25 dernières années, les films iraniens sont toujours reconnus dans le monde entier.

Évolution du cinéma en Iran à l’ère de la révolution islamique

Etant l’une des plus anciennes civilisations que le monde a connu, l’Iran est parmi les régions du monde qui nous ont légué un héritage culturel et artistique extrêmement riche et universellement apprécié. Cela inclut de nombreuses disciplines comme la poésie, le cinéma, l’architecture, la mosaïque, la miniature persane, le tissage, la poterie, la calligraphie, les travaux du métal et de la pierre.

Dans le cadre de ce travail, nous nous intéresserons particulièrement au cinéma iranien, comme étant le reflet d’une société moderne (dans cette première partie), et puis avoir une vue d’ensemble sur l’évolution de l’industrie cinématographie à l’ère de la révolution islamique en Iran ( dans une deuxième partie)

L’Iran ou la perse.

L’Iran possède l’une des civilisations continues les plus anciennes du monde. L’histoire de l’Iran couvre des milliers d’années, depuis les civilisations antiques du plateau iranien, la civilisation des Mannéens en Azerbaïdjan, de Shahr-i Sokhteh (« Ville brûlée ») dans le Sistan, et l’ancienne civilisation de Jiroft, suivie du royaume d’Élam, de l’empire Achéménide, des Parthes, des Sassanides jusqu’à l’actuelle République islamique d’Iran

La république Islamique en Iran : 

En 1963, ont lieu les premières émeutes, au cours desquelles, se fait remarquer un jeune agitateur islamique du nom de Khomeyni. En 1971, le faste des cérémonies de Persépolis irritent les pauvres et les paysans. En 1976, le calendrier islamique est remplacé par un calendrier solaire impérial.

Après des mois de protestations populaires et de manifestations contre son régime, Mohammad Reza Pahlavi quitte l’Iran le 16 janvier 1979. Le 1er février 1979, Rouhollah Khomeini revient en Iran après un exil de 15 ans. Après la proclamation de la neutralité des forces armées dans la révolution, Khomeini déclare la fin de la monarchie le 11 février et met en place un gouvernement provisoire. Il existait une grande jubilation en Iran autour de la destitution du Shah, mais il existait aussi beaucoup de désaccords sur le futur de l’Iran. Alors que Khomeini était la figure politique la plus populaire, il existait des douzaines de groupes révolutionnaires, chacun ayant sa propre vue concernant le futur de l’Iran. Il y avait des factions libérales, marxistes, anarchistes et laïques, ainsi qu’un large panorama de groupes religieux cherchant à modeler le futur de l’Iran

Diversité artistique et culturelle :

L’Iran est l’une des régions du monde qui nous a légué un héritage culturel et artistique extrêmement riche et universellement apprécié. Cela inclut de nombreuses disciplines comme la poésie, l’architecture, la mosaïque, la miniature persane, le tissage, la poterie, la calligraphie, les travaux du métal et de la pierre.

Les arts persans : Architecture • Artisanat • Céramique • Cinéma • Cuisine • Danse • Jardin • Joaillerie • Littérature • Miniatures • Motifs • Musique • Mythologie • Peinture • Tapis •

Cinéma iranien :

Avec plus de 300 récompenses internationales dans les 25 dernières années, les films iraniens sont toujours reconnus dans le monde entier. Le réalisateur le plus connu est peut être Abbas Kiarostami.

Evolution du cinéma en Iran : Les Eléments d’une histoire:

  1.  Fin du régime  monarchique et effondrement du cinéma Farsi
  2. Début d’un cinéma nouveau
  3. Spécificités du cinéma iranien des premières années de la Révolution

Fin du régime  monarchique et effondrement du cinéma Farisi 

Le cinéma de l’époque monarchique des Pahlavis, appelé cinéma  « Farisi », se définissait par des critiques, comme étant un cinéma de divertissement et profitait des formules utilisées dans les films indiens et égyptiens.

Il avait pour simple objectif d’attirer un nombre important de spectateurs et de capitaux, et ne reflétait point la réalité quotidienne de la société iranienne à l’époque, mais, recourait plutôt, à des clichés sentimentaux, avec scènes de danse et chansons, sans oublier les incontournables scènes de bagarres.

Avec l’effondrement du régime monarchique, et l’avènement dela Révolutionislamique en Iran (1979), armée de ses nouveaux principes et nouvelles exigences, certains estimèrent que le cinéma “débauché” de l’ancien système, n’avait définitivement plus lieu d’être ; Les salles de cinéma fermèrent leurs portes (parmi 524 salles, 200 ont finis par fermer)  sous prétexte et la volonté chez certains de faire table rase de ce symbole de l’ancien régime.

Au lendemain du triomphe de la Révolution, l’ayatollah Khomeiny, guide spirituel de la Révolution, fit une déclaration importante concernant le cinéma, lors de son premier discours sur le sol iranien : ” nous n’avons rien contre le cinéma ; nous sommes contre la corruption dans le cinéma “. Le cinéma fut réhabilité dans tout le pays. Pourtant, ce cinéma n’était pas encore apte à véhiculer les valeurs naissantes de la République islamique. L’industrie du cinéma se trouva donc confrontée à une grave crise. En 1981, les films produits atteignaient à peine le nombre de 3. Durant cette même année et à la suite de l’occupation de l’ambassade américaine par des étudiants révolutionnaires, l’importation de films américains fut clairement prohibée, tandis que l’ensemble des importations en provenance de l’étranger subissait une forte baisse. Par la suite la crise s’aggrava, conduisant en juin 1981 à la fermeture de la totalité des salles de cinéma du pays. Un cinéma venait de mourir.

….. A suivre !!!

Advertisements

About zaineb Choukrani

Library and Information science and Technology student at " Ecole des sciences de l'information" Rabat, Morocco. Biblioblogger
This entry was posted in Cinéma and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s